ACCUEIL



RETRAIT DE LA LOI ASILE IMMIGRATION

La loi asile immigration marque un tournant que nos collectifs, associations, syndicats, organisations ne peuvent accepter.

Elle reprend de nombreuses idées de l’extrême droite comme la préférence nationale et aura des conséquences terribles sur la vie de centaines de milliers d’habitant.e.s étrangère-es sur le sol français. Il s’agit de la loi la plus régressive depuis 40 ans. Cette loi raciste et xénophobe restreint le droit au séjour, accentue considérablement la répression, s’attaque au droit d’asile, au droit du sol, aux étrangers malades, aux étudiants non européens, au regroupement familial. L’attaque contre l’hébergement d’urgence, le durcissement de l’accès aux prestations sociales dont les allocations familiales et les aides aux logements, vont jeter des familles à la rue ou dans les bras de marchands de sommeil, particulièrement les femmes migrantes.

Cette loi va précariser davantage les travailleuses et travailleurs, les lycéens, les étudiants avec ou sans-papiers. L’arbitraire préfectoral est encore renforcé, refoulement aux frontières, délivrance systématique des OQTF et IRTF et allongement de leur durée, notamment pour les travailleuses et les travailleurs.

Cette loi s’attaque aux libertés publiques, bafoue les droits fondamentaux tels que le droit d’asile, réinstaure la double peine et fait honte à la France, qui prétend défendre les valeurs d’égalité entre toutes et tous. Nous exigeons donc le retrait de cette loi.

Nous appelons :

À soutenir toutes les luttes pour la régularisation des sans-papiers, notamment les grèves

À empêcher l’application de cette loi en multipliant les actions de solidarité et en faisant œuvre de désobéissance civile

À manifester massivement sur tout le territoire le dimanche 14 janvier, pour empêcher que cette loi soit promulguée, combattre le racisme, la xénophobie et défendre une politique migratoire d’accueil et de solidarité.

Liste des 450 organisation signataires : https://antiracisme-solidarite.org/wp-content/uploads/2024/01/240108-Signataires-appel-du-14-janvier-1-1.pdf


Appel aux syndicalistes et aux syndicats pour le dépôt de préavis de grève le 18 décembre,
Contre la loi Darmanin et pour la liberté et l’égalité

Nous réuni·e·s en Assemblée de mobilisation contre la loi Darmanin ce lundi 4 décembre à la Bourse du travail de Paris à l’appel de la Marche des Solidarités et des Collectifs de Sans-Papiers de la région parisienne lançons un appel à tous les syndicats et à toutes et tous les syndicalistes :

Le projet de loi porté par Gérald Darmanin, s’il était voté, accélérerait le développement d’une société encore plus raciste, sécuritaire et antisociale.
Mais ce projet attaque aussi directement toutes les travailleuses et tous les travailleurs.
Il développe les inégalités en précarisant encore davantage les travailleuses étrangères et travailleurs étrangers, avec ou sans papiers. Et ces inégalités dégradent les conditions de travail et de ressources de toutes et tous les salarié·e·s.
Par ailleurs, dans le droit fil de l’attaque sur les retraites, l’assurance chômage ou le conditionnement du RSA à une activité, ce projet de loi généralise, au sein du monde du travail, toutes les formes de surexploitation.

La loi Darmanin ne doit pas passer.

Nous demandons aux syndicats de tous les secteurs, sections syndicales, fédérations, confédérations, de déposer des préavis de grève le lundi 18 décembre prochain, à l’occasion de la Journée internationale des migrant·e·s et des manifestations qui auront lieu sur tout le territoire contre la loi Darmanin.

  • En solidarité avec les grévistes sans-papiers du 17 octobre organisés avec la CNT-SO et la CGT
  • En soutien aux grèves de sans-papiers d’Emmaüs avec la CGT et de Chronopost et DPD avec Solidaires
  • Pour protéger toutes et tous les travailleur·se·s étranger·e·s, avec ou sans papiers, voulant se mettre en grève
  • Pour permettre de construire la solidarité de toutes et tous les travailleur·se·s au travers d’arrêts de travail.

Égaux, Égales, Personne n’est illégal !

Informations sur le dépôt de préavis de grève à envoyer à marche-des-solidarites@riseup.net

Syndicats qui ont répondu à l’appel :

Fédération Sud Commerces et Services
Sud-Education 93 : https://www.sudeducation93.org/mobilisons-nous-contre-le-projet-de-la-loi-immigration-pour-exiger-son-retrait-immediat/
Sud-Education 13 : https://www.sudeducation13.org/contre-la-loi-darmanin-sud-education-13-appelle-a-la-greve-le-18-decembre/
Les sections Snes-FSU, SUD-Education , CGT Educ’Action de la cité scolaire Voltaire : https://acrobat.adobe.com/id/urn:aaid:sc:EU:1d7da0fb-8b6c-4f36-95ec-6559e9927008
Fédération des acteurs de la solidarité (FAS) : https://www.lemediasocial.fr/projet-de-loi-immigration-la-federation-des-acteurs-de-la-solidarite-appelle-a-la-greve_Z8W5Wf
Syndicat de la juridiction administrative (SJA) et Union syndicale des magistrats administratifs (USMA)
CNT-f
Syndicat ASSO Solidaire : https://syndicat-asso.fr/appel-a-la-greve-dans-lassociatif-contre-la-loi-immigration/


Sur nos quartiers, sur nos lieux de travail, d’étude ou de vie,
Sur les chantiers des JO ou du Grand Paris,

Dans tous les secteurs de haute exploitation,
Qu’on soit syndicaliste, étudiant·e, travailleur·se, avec ou sans papier,
On a tou·te·s un rôle à jouer !

Battons-nous pour l’égalité des droits et la régularisation des Sans-papiers !
Darmanin ne fera pas sa loi !
D’où que l’on vienne, où que l’on soit né·e, notre pays s’appelle Solidarité !

Occupation chantier des JO : Cette victoire obtenue par la lutte n’est qu’un début

Nous l’avons dit, on ne recule plus.
Il n’y a pas besoin de nouvelle loi pour régulariser les sans-papiers.
Seules la lutte et la solidarité sont nécessaires.

Laissez-nous espérer – et nous y contribuerons activement – que notre nombre le 29 avril dernier à Paris, Marseille, Rennes, Grenoble, Toulouse, Le Havre, Lille, Strasbourg, St Brévin soit le premier engrenage qui en entraîne un plus large encore, car il nous faut gagner contre Darmanin et son monde, contre sa loi, pour l’abandon de l’opération à Mayotte.

Manifestation du 29 avril à Paris : Arrivée place de l’Opéra

Laissez-nous espérer que viennent 100 jours de colère pour barrer la route au monde de Macron et Darmanin, pour barrer la route au fascisme.

IMAGES DES MANIFESTATIONS à paris, marseille, brest, montpellier, grenoble et bayonne

Français·e·s – Immigré·e·s :
MÊME MACRON, MÊME COMBAT !

Nous refusons le nouveau projet de loi asile et immigration

Le nouveau projet de loi Asile & Immigration du gouvernement conduit à une négation radicale des droits fondamentaux des migrant·e·s. Il a pour objectif de graver dans le marbre et de radicaliser les pratiques préfectorales arbitraires et répressives : systématisation des OQTF et des IRTF, dans la suite des instructions déjà prises pour augmenter les assignations à résidence et le nombre de Centre et Locaux de Rétention Administrative.

Le projet s’inscrit délibérément dans une vision utilitariste et répressive dont témoigne l’obsession des expulsions et l’inscription des sans-papiers au fichier des personnes recherchées. Les migrant·e·s sont déshumanisé·e·s et considéré·e·s uniquement comme de la main d’œuvre potentielle, qui n’a droit qu’à des propositions de régularisations précaires, limitées aux métiers dits “en tension”. Alors que la dématérialisation prive de l’accès au séjour de nombreux étranger·e·s, le droit du séjour et le droit d’asile vont être encore plus restreints. Le projet prévoit des moyens pour empêcher d’accéder ou de rester sur le territoire, au lieu de les utiliser pour accueillir dignement celles et ceux qui fuient la guerre, les persécutions, la misère ou les conséquences du dérèglement climatique… Les droits protégés par les conventions internationales sont de plus en plus bafoués (asile, droit de vivre en famille, accueil des femmes et des personnes LGBTIA+ victimes de violences…) y compris ceux des enfants (enfermement, non-respect de la présomption de minorité, séparation des parents…). Les droits des étranger·e·s sont de plus en plus précarisés.

L’attaque s’inscrit dans l’agenda global du gouvernement : chômage, retraites, logement, santé…

En 2006 déjà, nous étions uni·e·s contre l’immigration jetable, nous appelons donc à nous mobiliser contre cette réforme qui, si elle était adoptée, accentuerait encore le fait que les étranger·e·s en France sont considéré·e·s comme une population de seconde zone, privée de droits, précarisée et livrée à l’arbitraire du patronat, de l’administration et du pouvoir. Il est de la responsabilité de nos organisations, associations, collectifs et syndicats de réagir.  Nous appelons à la mobilisation la plus large possible sur tout le territoire dans les prochaines semaines. 

Collectifs et Associations de premier-es concerné-es

9ème Collectif des Sans Papiers, Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (ACORT), Association des Marocains en France (AMF), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), Association Marocaine des Droits Humains (AMDH Paris/IDF), Collectif amiénois des sans-papiers, Collectif des Sans Papiers 93 (CSP 93), Collectif des Sans Papiers 95 (CSP 95), Collectif des Sans Papiers de Montreuil (CSPM), Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry (CTSPV), Coordination des sans papiers paris (CSP 75), Fédération des tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR), Solidarités Asie France (SAF).

Organisations syndicales

CGT, FNVRP – CGT , CNT-Solidarité Ouvrière, Confédération Paysanne, FSU, FSU Ardennes, Union Nationale des Etudiants de France (UNEF), Syndicat de la Magistrature, Syndicat des Avocats de France, Syndicat SEST Lorraine CNT, Union Syndicale Lycéenne des Bouches-du-Rhône (USL 13) Union syndicale Solidaires, Fédération SUD Santé-Sociaux, Union Syndicale Solidaires 31, Union syndicale Solidaires 35, Union Syndicale Solidaires 94, SUD Education 35, Syndicat SUD Emploi Bretagne.

Associations, Réseaux, Collectifs…

A→B. 100 pour1 Surgeres 100 pour 1 Vienne, ACCOSOR Aide aux réfugiés GARD, Accueil Goutte d’Or, Accueil Migrants Pays Bigouden, Accueil migrants vallée du Doux, Accueil Solidaire en Roannais, AFD International, Ah Bienvenue Clandestins ! ABC’éditions, AHSETI Le Havre, Alternatiba Caen, AMAL (Bordeaux), Alternatives et Autogestion, Amigrants Cahors, Amoureux au ban public, Amoureux au ban public Bergerac, Amoureux au ban public Strasbourg, Anafé, AntiracismeS 94, ardhis, ARS (auderefugiéessolidarité), Assemblée féministe de Montreuil, Assemblée féministe Paris-Banlieue, Association Accueil Migrants Vallée du Doux, Association Antifasciste 77 (AFA77), Association Asile et Partage – Angers, Association Avec Toits, Association Bagagérue, Association BANTA, Association CANVA (Construire Alerter par la Non Violence Active), Association Carré Géo & Environnement France, Association Citoyennes Émancipées, Association Avec Toits, Association Collectif Solidarité Réfugiés Sisteron, Association Coup de soleil 66, Association des juristes pour la reconnaissance des droits fondamentaux des immigrés, Association ECNou (Aide et soutien aux exilés en situation d’urgence), Association EcolesTiersMondes46, Association ensemble Marseille 13, Association française des juristes démocrates, Association France Palestine Solidarité Nîmes, Association France Palestine Solidarité Paris-Sud, Association LARZAC-SOLIDARITÉS (migrants et Palestine12-Millau), Association Les ami-es du Printemps 9/10 Marseille, Association Majie, Association MAPEmonde Briançon, Association Meusienne d’Accueil des Trajets de vie des Migrants (AMATRAMI), Association Montagne Accueil Solidarité, Association pateras de vida maroc, Assemblée Populaire d’Auxerre, Association Rayon de Soleil, Association Solidarité RESF47, association THOT (Transmettre un HOrizon à Tous, ATPAC Maison Solidaire), Attac France, Attac Paris centre, Attac 14, Auberge Des Migrants, Autremonde, Baugeois Solidarité Réfugiés (BSR), Bella Ciao & Co-Navigation, Bénévoles Engagés pour la Promotion des Droits de l’Homme ( BEPDH), Blog “entre les lignes entre les mots”.

C. Cabiria, CCFD – Terre solidaire 06, CCFD-Terre solidaire (délégation de Marseille), CEDETIM-IPAM, Cent pour un toit Oise, Cercle des Voisins du CRA de Cornebarrieu, La Cimade, Cimade 66, Cimade Besancon, Cimade Cergy, Cimade Figeac, Cimade Pays de Gex, Cimade Perpignan, Citoyennes et citoyens des 6&8 (pour une ville plus juste, plus verte, plus démocratique), Citoyens du monde 53, Citoyens pour la Cohésion sociale, CIVCR Collectif Ivryen de Vigilance Contre le Racisme, CNL Fédération 89, Collectif 50 pour les droits des étrangers, Collectif Accueil en Pays de Lorient (CAPDL), Collectif Accueil Migrants Barbezieux, Collectif AERéSP28 (pour l’accueil des exilés et la régularisation des sans-papiers d’Eure et Loir), Collectif AGIR du Pays d’Aix, Collectif Boycott Apartheid Israël – Paris Banlieue, Collectif Chalon solidarité migrants, Collectif Chiapas-Ariège, collectif Collages Judéités Queer, Collectif d’Alerte citoyenne contre Darmanin et son monde, Collectif de Soutien aux Migrants du Goëlo (CSMG), collectif de soutien aux réfugiés en Ariège, collectif de soutien aux sans papiers du Trégor (Lannion), Le Collectif des Sorins, collectif Fontenay diversité, Collectif Ganges Solidarités (34), Collectif Granville 2020, Collectif Lachapelle Debout, Collectif Le Pont Martigues (13) Aide à la santé des exilés.ées, Collectif Loire “Pour que personne ne dorme à la rue”, Collectif Migrants 17, Collectif Migrants 83, Collectif migrants Arles, Collectif Migrant-e-s Bienvenue 34, Collectif MMR 79, Collectif Mosellan Droit au Logement (CMDL), Collectif poitevin “D’ailleurs Nous Sommes d’Ici”, Collectif pour l’avenir des foyers (COPAF), Collectif pour l’Égalité des droits, Collectif pour l’Égalité des droits Bordeaux rive droite, Collectif sénonais de soutien aux exilé-es, Collectif Strasbourgeois pour une autre politique migratoire, Collectif urgence sociale, Collectif vigilance pour les droits des étrangers Paris 12eme, Le Comede, Comité Anti Expulsion de Saintes, Comité contre le racisme de Gerardmer, Comité de soutien à Moussé Ble, Comité SOS Racisme de la Vienne, Comité Soutien Urgences (17), Coordination nationale Pas sans Nous, Coordination Solidarité Exilés 14, CORENS (collectif régional pour la Coopération Nord-Sud (Hauts de France), COVIAM, COVIAM Nice, CRID, Confédération Syndicale des Familles (CSF), CSLAM (Collectif saint-lois d’aide aux migrants).

D→K. D’ici et D’ailleurs Guebwiller, D’ailleurs Nous Sommes d’Ici 67, Dom’Asile, Droit au logement (DAL), ELAF (Ecolo Libertaire Antifasciste & Féministe), Emmaüs France, EXOD : les exilé.e.s ont des droits, FASTI, ASTI 14, ASTI de Colombes 92, ASTI de l’Essonne-91,Asti de Petit Quevilly, ASTI Orléans, Fédération Artisans du Monde, Femmes de la Terre, Femmes Egalité, Femmes Solidaires Marseille, Filles et Fils de la République (Créteil), Fondation Copernic, Fondation Frantz Fanon, Fondation Maison des champs ACT94, Front Révolutionnaire Anti-Patriarcal (FRAP), FSQ35 (Forum Social des Quartiers du Blosne-Rennes 35), Futur Au Présent – International, Grigny Solidarité Palestine, Ingénieurs sans frontières France, Juives et Juifs Révolutionnaires, GISTI, GREF Angers, Groupe Accueil et Solidarité, Habitat&Citoyenneté Nice 06, Jamais sans toit en Trégor.

L→ Q. L’occasion solidaire, La MIF (militant·es pour l’interdiction des frontières), La Roue Tourne Strasbourg, Laboratoire nio far, Ligue des Droits de l’Homme (LDH), LDH72, LDH 90, LDH Angoulême Charente, LDH Ariège, LDH Arles, LDH Auxerre, LDH Beauvais, LDH Boulogne sur mer, LDH Charleville-Mézières -Ardennes, LDH Chaumont, LDH Compiègne-Noyon, LDH Dunkerque, LDH EHESS-Paris, LDH Epinal Agglomération, LDH Evreux, LDH L’Haÿ-les-Roses – Val-de-Bièvre, LDH La Salvetat sur Agout Fraïsse Murat, LDH Le Mans, LDH Libourne, LDH Lille, LDH Martigues, LDH Meudon-Sèvres-Clamart, LDH Nancy, LDH Nîmes, LDH Noirmoutier NOV, LDH Pas de Calais, LDH Pays d’Apt, LDH Pays Royannais, LDH Perpignan – 66, LDH Saint-Etienne, LDH Saint-Malo et Pays Malouin, LDH Sète et Bassin de Thau, LDH St Nazaire, LDH Toulouse, LDH Vouziers, Les Séropotes, Les utopistes en Action, Ligue de l’enseignement d’Eure-et-Loir, Ligue Internationale de femmes pour la paix et la liberté (LIFPL), Maison commune de la décroissance, Maison de Hospitalité Martigues, Maison des Coursiers, Maison du peuple en colère,MAJIE Montpellier Accueil Jeunes Isolés Etrangers, Marche des Solidarités, Médecins du Monde, Mémoires en marche (Marseille), Memorial 98, Migraction Roubaix, MORLAIX-LIBERT2S, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), MRAP 66, MRAP Castres, MRAP Montpellier, MRAP région nazairienne, Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN), NousToutes33, NousToutes79, Pantin solidaire, Paris d’Exil, Patron.ne.s solidaires 13-01-59-44-35-29, Plateforme CARDAV collectifs pour l’accueil des refugié.es en Drôme Ardèche Vaucluse, Quazar (centre LGBTI+ d’Angers et du Maine-et-Loire).

R → Z. Reconnect, Refuges Solidaires, Réfugiés bienvenue Nîmes, Réseau d’Actions contre l’Antisémitisme et tous les Racismes (RAAR), RASM (Réseau d’entraide pour un accueil militant dans le Mantois), Réseau Education Sans Frontières (RESF), RESF Ardennes, RESF Arles, RESF 06, RESF 09, RESF34, RESF 48, RESF 51 / HeSoPE 51 (hébergeurs solidaires et parrains engagés) / Eole, RESF 56, RESF 61, Réseau Hospitalité, Réseau Hospitalité Hautes-Alpes, Résister Aujourd’hui, Rosmerta, Roya citoyenne, RUSF Université Paris Cité, Sète Terre d’Accueil (STA), Solidariege, Solidarité Jean Merlin, Solidarité Migrants Graulhet, Solidarité sans papiers – bassin creillois, Sos Racisme Basse-Normandie, Sporting Club International Villeurbanne, Strand Hugg, Terre d’Ancrages, Stop Précarité, SURVIE, Tous-tes En Classe 31 (TEC31), Tous Migrants 73, TousMigrants Briançon, Transhumances, Tremplin Gironde, Uni.e.s Contre une Immigration Jetable (région nazairienne), Union Juive Française pour la Paix (UJFP), Utopia 56, Welcome Var.

Soutenu par :

Europe Ecologie Les Verts, EELV Nantes, EELV Normandie, EELV Pays de Savoie, Ensemble !, Fédération Anarchiste, Gauche Eco Socialiste (GES), Generation.s, Génération.s Ariege, Génération·s Paris 10, Les Jeunes Génération.s, Groupe union populaire Caen, Groupe d’action “Union Populaire Créteil”, Jeunes Communistes du Nord, Le Parti de Gauche, Mouvement des Progressistes, Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) , Parti des Travailleurs – Tunisie (Bureau de Paris), Place publique, Réinventons la Gauche 13, Union communiste Libertaire.

Nous étions des milliers le 18 décembre à Paris et dans 50 villes pour manifester à l’occasion de la journée internationale des migrant·e·s.

– En hommage aux milliers de travailleurs migrants morts sur les chantiers du Qatar,
– En hommage aux migrants morts dans la Manche cette semaine et pour tous les migrants et migrantes mort·e·s sur les routes de la migration,
– En hommage à Aymen tué à Montpellier,
– En solidarité avec les sans-papiers travaillant sur les chantiers des JO 2024 et pour leur régularisation immédiate,
– Pour la régularisation immédiate de tou·te·s les sans-papiers travaillant dans les secteurs catalogués par le gouvernement comme « en tension » : le gouvernement n’a pas besoin d’une nouvelle loi pour le faire,
– Pour la régularisation de tou·te·s les sans-papiers,
– Contre la loi Darmanin,
– Contre le racisme et le fascisme !

CARTE DES + de 50 MANIFESTATIONS organisées à l’occasion du 18 décembre, journée internationale des migrant·e·s !

C’était le 1er round contre la loi immigration de Darmanin ! Une Assemblée publique est déjà prévue à Paris le 20 janvier à la Bourse du travail.

Il faut une mobilisation de tous les secteurs de la société pour faire échec au projet de loi immigration du gouvernement porté par le ministre de l’Intérieur !

Le monde aujourd’hui incarné par Darmanin chasse, agresse, tue, expulse, discrimine, surexploite et divise sur la base de l’origine, la couleur de peau, la nationalité, la religion.
Ce monde qui brise les solidarités détruit aussi la planète, développe toutes les inégalités et s’attaque à tous nos droits. Ce monde porte la guerre et le fascisme.

Ensemble Sans-Papier, migrante, migrant, étranger, étrangère, racisé·e, musulmane, musulman, syndicaliste, féministe, écologiste, habitant·e des quartiers, organisons-nous, mobilisons-nous.
Nous disons que si nous ne ripostons pas quand l’un·e d’entre nous est discriminé·e, humilié·e, réprimé·e, exploité·e ce sont toutes nos luttes qui sont affaiblies. 

Des centaines de milliers de Sans-Papiers vivent et travaillent aujourd’hui en France, cotisent, déclarent et paient des impôts sans aucun droit. Au moment où même certains patrons demandent des régularisations l’unité est plus que jamais cruciale pour gagner la régularisation de toutes et tous les sans-papiers, l’égalité des droits et des revenus et des conditions de travail décents pour toutes et tous, français·e·s comme étranger·ère·s.

Si elle est brisée en un de ses points la solidarité ne peut tenir.
Acceptée pour les Sans-papiers, l’inégalité sera plus difficile à combattre sur d’autres questions. Entre unité ou racisme, entre solidarité ou nationalisme, il faut choisir. Il en va de notre avenir à tou·te·s.

Dans le monde incarné par Darmanin, l’étranger, l’étrangère, est le problème, l’ennemi.
Mais nous sommes des millions d’étrangers, d’étrangères à son monde.
Ensemble devenons le problème de Darmanin. Notre monde s’appelle Solidarité.

Nous appelons à nous mobiliser partout ensemble et à inscrire nos revendications dans toutes les luttes.

Dans plus de 50 villes sur tout le territoire à l’occasion de la Journée Internationale des Migrant·e·s le dimanche 18 décembre, des milliers de personnes ont manifesté !

Contre la loi immigration de Darmanin,
Contre la double peine et les centres de rétention,
Contre la criminalisation de la solidarité
!

Pour la régularisation des Sans-Papiers,
Pour la liberté de circulation,
Pour l’égalité des droits !

“La semaine qui s’annonce est une semaine très importante pour l’ensemble du mouvement des sans-papiers”

Vidéo d’appel à la mobilisation d’Anzoumane Sissoko à destination de tou·te·s celles et ceux qui se battent pour la régularisation des Sans-Papiers et l’égalité des droits !

LES PHOTOS DE LA CAMPAGNE
ANTIRACISME ET Solidarité